15 JUIN

Tour-nicoti, tour-nicota


Après Alice Springs, la destination suivante qui coulait de source était Darwin…à 1500 km au Nord. Oui l’Australie c’est graaaand ! Encore une fois, plusieurs options pour s’y rendre : avion, train, car.

L’avion ne nous intéressait pas car nous voulions voir du pays.

Le train (le fameux Ghan) c’était bien mais nous connaissions déjà alors il fallait essayer autre chose, et en plus nous ne pouvions pas nous arrêter sur le chemin pour les 2/3 trucs à voir.

Enfin il y avait l’option car Greyhound (du genre Eurolines), qui permettait de descendre puis remonter plusieurs fois sur le chemin. Le problème c’est qu’en jetant un coup d’œil aux horaires, cela nous tentait moyen de s’arrêter en pleine nuit dans une ville paumée et inconnue. Et ensuite pour rejoindre les attractions touristiques c’était plutôt infaisable à pinces.

En cherchant un peu, nous avons trouvé une dernière possibilité : le tour organisé en minibus. Depuis le début nous sommes un peu réticents aux tours et aux visites en troupeaux. Pas très authentique, des visites en coup de vent, et le coté peu économique pour un voyageur solitaire devient peu intéressant pour deux.

Mais ce tour proposait – pour un prix légèrement supérieur au car Greyhound – de relier Alice Springs à Darwin en 2 jours, en s’arrêtant aux principales attractions touristiques sur le chemin, entrecoupé d’une nuit en auberge et d’un barbecue gratuit.

C’était clairement la meilleure option et nous avons donc décidé de tenter le coup !

Première difficulté, le point de départ. Nous avions réservé par l’intermédiaire de la précédente auberge dans laquelle nous résidions et le car était sensé nous récupérer ici le dit matin à 5h. Sauf qu’entre temps nous avions trouvé un helpX pour quelques jours situé à 30 minutes de marche de là. Ça n’est pas loin, mais avec des valises de 20kg cela devient vite crevant !!! Gaëtan a donc essayé d’appeler pour négocier un point de départ plus proche. Au bout du 3ème coup de fil nous avons finalement convenu d’un rendez-vous devant une auberge à proximité de chez nous (pas de ramassage privé…), à 5h du mat’, dur !!!

Nous avons donc embarqué le lundi matin dans un mini bus direction Darwin ! Par chance nous étions dans les premiers à monter donc nous avons pu choisir notre place, car au fil des arrêts le car s’est rempli de backpackers : allemands, italiens, americains, français, anglais… Un vrai « car Espagnole »

Nos guides nous ont annoncé le programme : 900 km le premier jour, 700 km le deuxième jour. Dit comme ça cela peut paraître trèèès long, mais entrecoupé de pauses et de ballades toutes les 2h, et de petits jeux dans le car, le temps est passé étonnamment vite !

Nous avons ainsi eu l’occasion de nous arrêter le premier jour :
- à Wycliffe Well, une roadhouse (restauroute) autoproclamée capitale australienne des OVNIs. Plus kitch c’est difficile !
- aux Devil Marbles, grosses roches toutes rondes en granite, dont certaines on littéralement explosé en deux à cause de la chaleur. Plutôt impressionnant à vrai dire !

Et le deuxième jour :
- à la source d’eau chaude de Mataranka, de bon matin, quoi de plus appréciable qu’une piscine d’eau chaude au milieu d’une végétation luxuriante !!!
- aux Edith Falls, une cascade assez impressionnante où l’on en encore pu se rafraichir.

Rien à reprocher non plus concernant la soirée et la nuit en camping-motel avec barbecue au bord de la piscine !

Cette expérience en tour organisé s’est donc bien passée mais notre point de vue est toujours le même avec cependant une note positive pour l’ambiance de groupe qui nous a d’ailleurs permis de passer une bonne soirée dans un bar le soir de notre arrivée a Darwin. En effet un tour c’est avant tout un défi d’efficacité : un troupeau de 20 personnes devant chaque monument avec chacun sa photo, 1500km jour et nuit, la moindre excursion est minutée accompagné d’un manque total d’échange avec les autochtones. En résumé il y aura certainement une prochaine fois mais que si la possibilité de faire les attractions nous même est impossible.

Postez nous quelques commentaires !

morelle lucile

merci de faire profiter de ces contrées lointaines si peu accessibles au commun des mortels.Génial et profitez au maximum de ces moments de rêves.
Que de souvenirs emmagasinés dans votre cerveau qui pourront adoucir les plus ou moins bons jours de l’avenir.Bravo .Très belles photos.Bises.Lucile


CHANTAL PICARD

Il n’y a qu’un mot : super !!!!