02 MAI

2 semaines et demi sur Kangaroo Island


Après Adélaide, nous sommes partis à la découverte de la troisième plus grande île d’Australie : Kangaroo Island (superficie de 4405 km2 soit en gros 150km de long sur 60 de large)). L’île est peuplée de 4000 habitants et possède sur un tiers de sa surface le parc national Flinders Chase. Elle est très touristiques et est réputée pour son côté sauvage et également pour ses élevages de moutons (1 million environ mais plus de 3 millions il y a 30 ans). Il y a seulement 3 villes sur l’île.

Nous avons trouvé un helpX dans une ferme pour au moins 2 semaines chez Tina et Bill. Ils ont récemment fait l’acquisition de cette ferme (2010), qui n’est autre qu’une ancienne société de bois qui a fait faillite. La propriété de 250 ha est donc composée de champs de pins et d’étendues. Petit à petit, Bill coupe les pins afin de nettoyer les terrains et de créer des prairies pour ses moutons. Il s’en débarrasse en les regroupant en gros tas sur des lignes espacées, et en y mettant le feu.

Nos hôtes passant par Adelaide, nous avons donc quitté la famille qui nous hébergeait un Mercredi matin par grand soleil. L’objectif étant de récupérer le ferry vers 15-16h à Cape Jervis. Nous avons ainsi roulé à travers les grandes étendues arides de la péninsule de Fleurieu et mangé un fish&chips au bord de la mer.

Après nos semaines grand luxe (jaccuzi et j’en passe), nous voici débarqués à la ferme, chez Tina et Bill. Les premiers jours, l’adaptation aux conditions de vie plus sommaires fut difficile!!! Retour aux sources. La ville la plus proche est à 20km donc fini les cappucino 3 fois par jour! Pas de wifi illimité et une connexion internet sporadique. Pour capter les ondes mobiles il faut monter 500m plus haut sur la colline au milieu des champs et des 300 moutons.

Heureusement, lors de notre séjour nos hôtes nous ont prêté deux fois leur voiture. Se fut l’occasion de parcourir l’île de long en large et de retrouver la civilisation !

Côté activité et rythme quotidien plus rien a voir avec la vie en ville. Porridge le matin pour tout le monde puis quelques heures dehors à jardiner ou bien à faire chanter la tronçonneuse. Suivi d’un sandwich magnifique à la betterave du jardin. Puis retour à l’extérieur l’après midi à couper du bois ou bien a faire un peu de tracteur. Pas le temps de s’ennuyer. Le soir comme d’habitude le repas à 18h30 souvent teinté d’une touche asiatique.

Nos meilleurs moments illustrés par la vidéo et les photos ci-dessous :

  • Le week-end de Pâques avec : son grand barbecue dans un coin isolé de la propriété, le tour de l’ile avec les amis de nos hôtes, la pêche et la dégustation du Marron (Langouste d’eau douce)
  • La mise à feu de rangées d’arbres abattus sur 2 champs entiers à la nuit tombée
  • Les routes poussiéreuses et ondulées de l’ile
  • Le koala dans l’eucalyptus du jardin
  • Les tours en 4×4 pickup dans la propriété en mode conduite ou sur le plateau à l’arrière
  • Les sandwichs de Tina et le gigot d’agneau de Bill
  • Nos 2 jours libres à découvrir l’île

 

Un aperçu de notre séjour à la ferme

 

Postez nous quelques commentaires !

Pierre

Putin les pyromanes quoi!


Aucun commentaire possible sur cet article